Paroisse Saint Julien
Paroisse Saint Julien

Réconciliation

Le sacrement de Réconciliation est le signe de la Miséricorde de Dieu.

Quelque soit notre éloignement ou nos chutes, Il nous attend comme un père son enfant.

Le pardon de Dieu est toujours possible si nous faisons une démarche vraiment sincère.

 

Le Prêtre est toujours disponible pour accueillir les fidèles dans leur démarche de Réconciliation :

  • tous les jours sur  rendez vous en appelant le secrétariat.
  • tous les vendredis à la Maison Saint Joseph après la messe ( à partir de 10 h )
  • tous les vendredis pendant ou après le temps d'adoration ( à partir de 18h )
  • pour les grandes fêtes liturgiques, des horaires particuliers seront proposés: consulter la feuille mensuelle

 

Pourquoi se confesser ? Se confesser n’est pas facile , pourtant cette démarche est source d’une paix profonde. Si le Seigneur Jésus a institué ce sacrement, c’est pour notre bien. Il sait combien cette pratique nous est vitale.

 

Est-ce que Dieu pardonne tout ?  Oui, aucun péché ne dépasse sa capacité de pardonner. Dans l’histoire de l’Eglise, les exemples ne manquent pas de grands pécheurs entièrement réconciliés avec Dieu : St Pierre, le bon larron, Marie-Madeleine…

Dieu est prêt à tout pardonner, mais à une seule condition : que nous lui demandions !

 

Pourquoi avouer ses péchés à un prêtre ? Après sa résurrection, Jésus a dit à ses Apôtres : « Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis »(Jn 20,23). Le prêtre a reçu du Christ, par l’intermédiaire de l’ Eglise , ce même pouvoir de pardonner. Rempli de la miséricorde de Jésus, il accueille le pénitent avec amour et respect, il console, libère, éclaire, exhorte. Sans passer par un prêtre, nul n’a la certitude d’avoir effectivement le reçu le pardon :« je vous pardonne tous vos péchés » assure le prêtre dans l’absolution.

Que va penser le prêtre ? La peur d’être jugé par le prêtre est un préjugé tenace pour empêcher de recevoir le pardon de Dieu. Pourtant, le prêtre, lui aussi rempli de faiblesse,  connaît combien il est difficile de se confesser. Aussi, au lieu d’écraser le pénitent, il va plutôt l’admirer. Une personne qui demande pardon est toujours infiniment plus grande que sa faute. Elle grandit dans l’humble reconnaissance de ses manquements.

 

Et si je n’ai aucun péché à me reprocher ? C’est le signe que notre conscience est endormie car Dieu seul est Saint et le Juste pèche 7 fois par jour dit le proverbe. Il serait bon de méditer ce verset de la Bible : « si nous disons : nous n’avons pas de péché , nous nous égarons nous-mêmes et la Vérité n’est pas en nous. Si nous confessons nos péchés, fidèle et juste comme il est, Dieu nous pardonnera. »(Jn 1, 8-9).

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Paroisse de Saint Julien